FFF
Sunday, May 15, 2005
 
L' UOIF fait plier le Ministère de l'Intérieur
L'UOIF FAIT PLIER LE MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR SUR L'AUMONERIE

La nouvelle vient de tomber. Face à la pression mise par l'UOIF, qui avait démissionné du Conseil exécutif du CFCM pour protester contre la nomination d'un aumônier modéré et anti-intégristes, le ministère de l'intérieur vient de renoncer à le nommer.

Ce revirement confirme à ceux qui en doutaient la main mise de l'UOIF sur l'Islam de France, en particulier sur le prosélytisme dans les prisons dont sera chargé l'aumônier choisi par l'UOIF. Cet abandon du domaine carcéral aux intégristes issus des Frères musulmans est particulièrement grave. Les Frères musulmans ont toujours priviligié les prisons et les écoles pour avancer dans leurs projets d'islamisation.

En faisant plier le ministère que la question des aumôneries, l'UOIF vient donc de remporter la victoire qu'il était venu chercher en acceptant de rentrer dans un processus d'institutionnalisation. Cela confirme que ce processus et le CFCM ne profite qu'aux intégristes au détriment des musulmans modernistes et laïques.

Ce diagnostic, ainsi que les dessous de cette stratégie de l'UOIF, sont parfaitement décrits et anticipés dans "OPA sur l'Islam de France : les ambitions de l'UOIF" de Fiammetta Venner (Calmann-Lévy). Il vient de sortir et nous vous conseillons vivement de vous le procurez si vous souhaitez comprendre les tractations et les revirements à venir en prévision des élections du CFCM le 19 juin prochain.

Fiammetta Venner interviendra sur cette question lors du colloque qui se tiendra le vendredi 13 mai 2005 à l’Hôtel de Ville de Paris de 14h00 à 18h00, à l'occasion de la remise du prix de la laïcité 2005.

Source de l'article
Comments: Post a Comment

<< Home

Powered by Blogger