FFF
Saturday, May 21, 2005
 
Le Parti des Musulmans de France traite Chirac d'"islamophobe"
Le PMF dénonce les "profanateurs" du Coran et Chirac, "l'islamophobe"
STRASBOURG, 21 mai 2005 (AFP)
Le Parti des musulmans de France (PMF) a réuni quelque 300 personnes samedi à Strasbourg pour dénoncer "les criminels US qui souillent le saint Coran" et Jacques Chirac, qualifié d'"islamophobe" en raison de la loi sur la laïcité, a constaté une journaliste de l'AFP.
"Saint Coran souillé, musulmans révoltés", "L'intégrisme laïc: danger pour la République", "France, n'oublie pas ta diversité", pouvait-on lire sur des banderoles de manifestants, dont de nombreuses femmes, rassemblés une partie de l'après-midi sur la place Kléber à Strasbourg.
Après avoir fustigé l'attitude des militaires américains qui, selon lui, ont profané à plusieurs reprises le Coran lors d'interrogatoires notamment sur la base de Guantanamo à Cuba, le président du PMF Mohamed Latrèche s'en est pris au président Chirac, qui utilise "la laïcité pour tromper les Français".
"M. Chirac, vous avez humilié les jeunes filles voilées, nous vous détestons parce que vous nous détestez. Vous êtes un islamophobe. Si vous aviez la force de Bush vous auriez fait ce qu'il a fait aux musulmans", a lancé M. Latrèche, qui demande l'abolition de la loi sur la laïcité votée l'an dernier. Le président du PMF a bénéficié d'un non-lieu en janvier après avoir été mis en examen pour "provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence raciale", à la suite de propos tenus un an plus tôt, lors d'une manifestation à Paris contre cette loi.

Créé par M. Latrèche en vue des élections législatives de 1997, où il avait obtenu 0,92% des voix dans la 3ème circonscription de Strasbourg, le PMF ne s'est plus jamais plus représenté à une échéance électorale.

Parti sans carte d'adhérents, le PMF revendiquait encore 2.000 sympathisants début 2004, selon M. Latrèche qui, samedi à Strasbourg, s'est abstenu de toute évaluation tandis qu'une source policière évoquait un "noyau dur" actuel de 150 sympathisants.
Comments: Post a Comment

<< Home

Powered by Blogger