FFF
Saturday, May 28, 2005
 
L'ex-légionnaire Akihiko Saito assassiné par les islamistes en Irak


Le ministère japonais des Affaires étrangères a identifié samedi le cadavre présenté sur un site internet par les islamistes d'Ansar al Sounna comme étant celui de l'otage Akihiko Saito.
Dans un communiqué, l'Armée d'Ansar al Sounna a affirmé avoir tué Saito par balles et elle a joint à sa déclaration des images qui montrent le corps d'un homme couché sur le dos, le visage couvert de sang.
"Voilà ton châtiment, infidèle", crie un homme qui n'apparaît pas sur les images, alors qu'une salve de coups de feu est tirée.

Akihiko Saito, a servi la Légion étrangère durant 21 ans, de juin 1983 à décembre 2004, et a quitté ses rangs volontairement avec le grade d'adjudant, selon le ministère de la Défense français.
Il a servi avec honneur et fidèlité pendant 21 ans, il a quitté la Légion au début de cette année de façon volontaire, avec un certificat de bonne conduite pour la qualité de ses services.
Une partie de sa famille a choisi de résider dans le sud de la France, dans la région de Marseille.
Selon la Dicod (service d'information du ministère), M. Saito a servi "dans plusieurs régiments de la Légion, tant en métropole qu'outremer". Son parcours l'a amené à tenir "diverses fonctions d'encadrement", notamment au 2è REP (régiment étranger de parachutistes) où il a commencé sa carrière et est devenu sous-officier en 1987.Akihiko Saito a également servi au 3è REI (régiment étranger d'infanterie) en Guyane, au 6è Régiment étranger de Génie, ainsi qu'au 4è RE (régiment d'instruction de la Légion). "Très bien noté de ses supérieurs, il a terminé sa carrière au 1er RE à un poste de sous-officier administratif", a souligné la Dicod, précisant que la Légion "l'a vu partir avec regret".
Comments: Post a Comment

<< Home

Powered by Blogger