FFF
Tuesday, June 07, 2005
 
L'ancien président de SOS-Racisme arrêté dans une enquête sur un trafic de stupéfiants

Fodé Sylla
L'ex-président de SOS-Racisme était en garde à vue hier soir
Fodé Sylla interpellé dans une enquête sur un trafic de drogue

Christophe Cornevin
Le Figaro [08 juin 2005]

Après s'être illustré sur le terrain associatif en se voulant le chantre des banlieues défavorisées, puis avoir mené un temps une croisade politique sous la bannière communiste, Fodé Sylla revient à 42 ans sur le devant de la scène à la rubrique des faits divers. L'ancien président de SOS-Racisme – de 1993 à 1999 – et ex-député européen sur la liste Bouge l'Europe de Robert Hue jusqu'en 2004 vient en effet d'être placé en garde à vue dans les locaux de la deuxième division de police judiciaire (DPJ), pour son implication présumée dans un trafic de stupéfiants. Une affaire de poudre qui pourrait écorner l'image militante de ce fils de policier sénégalais, débarqué en France dans les années 70.

Depuis de longs mois, les fonctionnaires parisiens enquêtaient dans la plus grande discrétion sur un trafic de drogues dures, essentiellement de la cocaïne et de l'héroïne, entre l'Italie et la France. A la faveur de surveillances et de filatures, ils avaient interpellé en juillet dernier un revendeur parisien de «crack», puissant dérivé de la cocaïne. Le témoignage de ce dernier avait permis de préciser les contours de la filière et d'identifier l'un des fournisseurs présumés, interpellé hier matin à son domicile de Montreuil-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), où une somme d'argent pouvant provenir du trafic a été retrouvée en perquisition.

Grâce à divers recoupements, les policiers de la deuxième DPJ, agissant sur commission rogatoire du juge parisien Thomas Cassuto, ont appréhendé l'un des «passeurs» à son domicile de Bagnolet, où plusieurs sachets d'héroïne ont été confisqués.

Dans le même temps, Fodé Sylla, présenté comme «client potentiel» du réseau, a été interpellé à son domicile de Montreuil. Sur place, des sachets vides présentant des résidus de cocaïne, une paille pouvant servir à sniffer de la poudre ainsi qu'une cuillère noircie susceptible d'avoir servi à chauffer les préparations de stupéfiants ont été récupérés et placés sous scellés.

De source proche du dossier, on indique que Fodé Sylla n'aurait pas nié, aux premières heures de son audition, être consommateur. Aurait-il en outre dépanné, moyennant finance, certaines de ses connaissances ? C'est ce que tentaient d'établir les policiers menant sa garde à vue, qui peut en théorie durer 96 heures, comme le prévoit la loi en matière de lutte contre les stupéfiants. Dans la soirée d'hier, pas moins de huit personnes avaient déjà été entendues par les policiers dans le cadre de cette affaire.

Figure de proue du mouvement antighetto des années 90, Fodé Sylla a participé en qualité d'observateur à l'élection présidentielle au Togo en 2003. Abandonnant le terrain des banlieues sensibles, il fait partie depuis septembre 2004 des quarante «personnalités quali- fiées» nommées au Conseil économique et social (CES).

L'ancien chef de file des «potes» avait déjà été épinglé en 2003 par un rapport de la Cour des comptes : après avoir quitté ses fonctions, il avait conservé une voiture Seat de l'association SOS-Racisme et n'avait pas remboursé les 60 000 francs qui lui avaient été prêtés à son départ.





AP | 07.06.05 | 13:13
PARIS (AP) -- L'ancien président de SOS-Racisme, Fodé Sylla, a été arrêté mardi matin à son domicile parisien dans le cadre d'une enquête sur un trafic de stupéfiants et placé en garde à vue, a-t-on appris de sources policières.
Deux autres personnes ont également été interpellées dans le cadre de ce dossier, mais il n'est pas établi si des drogues ont été saisies. Leur garde à vue peut durer jusqu'à 96 heures.
Ancien président de SOS-Racisme (1993-1999), Fodé Sylla a également été député européen jusqu'en 2004. En septembre dernier, il a été nommé au Conseil économique et social (CES). AP
______________________
Interpellation de l'ex-président de SOS Racisme dans une affaire de drogue

PARIS - Un ancien député européen français, Fodé Sylla, ancien président de l'association SOS Racisme, a été interpellé mardi matin à son domicile en banlieue parisienne dans le cadre d'une affaire de drogue, a-t-on appris de source policière.

Des galettes de crack, puissant dérivé de la cocaïne, ont été découvertes dans la cadre de cette enquête mais, contrairement à de premières informations, elles n'ont pas été retrouvées au domicile de Fodé Sylla dans la banlieue parisienne, a indiqué la police.

Les policiers tentent de cerner le rôle de M. Sylla dans un trafic de drogue, où il apparaît en l'état des investigations "comme usager", a-t-on ajouté de même source.

Né le 23 janvier à Thiès (Sénégal), Fodé Sylla avait été élu au Parlement européen, où il a siégé de 1999 à 2004, sur la liste de Robert Hue (parti communiste) et avait présidé SOS Racisme de 1993 à 1999.

D'origine sénégalaise, Fodé Sylla est président depuis 1993 de la Fédération internationale de SOS Racisme.

(©AFP / 07 juin 2005 12h28)
Comments: Post a Comment

<< Home

Powered by Blogger